Les juments Einsiedeln définissent l'élevage

Ce qui a commencé il y a plus de 1000 ans est aujourd'hui une tradition vivante. Les juments des lignées Klima, Quarta et Sella forment la souche de l'ancienne lignée Einsiedeln. Leur continuité est notre tâche commune.

Les lignées maternelles traditionelles Einsiedeln.

Tous les chevaux Einsiedeln descendent d'une des trois lignées de juments Klima, Quarta ou Sella, qui étaient détenues à l'origine dans les écuries de l'abbaye d'Einsiedeln. Les livres généalogiques A et B tenus par les pères à partir de 1840 sont encore disponibles de nos jours. Les livres généalogiques d'aujourd'hui sont la continuité de ceux-ci. L'ascendance d'un cheval Einsiedeln peut être retracée sans lacune dans la lignée maternelle sur une vingtaine de générations. 

 

Etant donné que les étalons utilisés dans l'élevage ne sont souvent pas des chevaux Einsiedeln, le cheval Einsiedeln n'est pas désigné comme une race, mais comme une lignée. 

La survie grâce à l'adaptation

L'élevage des chevaux Einsiedeln existe depuis plus de mille ans et ceci car il tient toujours compte de l'évolution de l'environnement et des exigences changeantes envers les chevaux. Les chevaux Einsiedeln ont été utilisés différemment d'une époque à l'autre. Au fil du temps, ils ont dû montrer des capacités physiques et des traits de caractère différents selon la tâche à accomplir. Les anciens animaux de travail sont aujourd'hui devenus des partenaires de loisirs polyvalents.

Portraits des lignées de juments de l'élevage du Marstall à Einsiedeln

La jument poulinière Pacita MKE et Waldfee MKE (née en 2020) - propriété de Marstall  Kloster Einsiedeln Sàrl - représentent la lignée Klima.

Klima

La fondatrice de la lignée Klima est la jument Dügeli, née en 1858. Le monastère l'a acquise en 1863 auprès du préfet, Josef Meinrad Benedikt Düggelin. L'arrière-petite-fille de Dügeli, Klima, née en 1889, est considerée comme la jument souche. Klima était imposante et robuste. Elle a vécu jusqu'à près de 31 ans.

La représentante de l'importante lignée  Quarta dans l'exploitation Marstall est Eos - ici avec Odin MKE, né en 2012. 

Quarta

La jument Quarta née en 1919 a donné le nom à cette lignée. On peut la faire remonter à Zira (1871) et à sa mère Meier (aucune année donnée). Quarta était une élégante jument alezane, au tempéra-ment fougueux, au bon caractère et dotée d'une énergie à toute épreuve. Elle a vécu jusqu'à l'âge de 28 ans.

Gaïa du Record et sa fille Unesca MKE (née en 2018) sont des descendantes de la jument souche Zella.

Sella

La lignée Sella est la plus jeune des trois lignées traditionnelles du monastère. Elle est basée sur la jument nord-allemande Zella, née en 1904 et achetée par le monastère en 1908. Sella qui a donné son nom à la lignée, est née en 1921. Parmi ses descendants figurent plusieurs étalons reproducteurs de la race demi-sang suisse.   

 


Juments actuellement enregistrées

Lignée Klima :

Adomo's Sitana (2008), Alegra von Thetis (2010), Arista (1999), Colette du Chalet (1995), Cora Rubin CH (2014), Corva (2001), Escondita (2007), Fallomie (2004), Fürstin (2004), Genua (1997), Gioia (2005), Guenda du Chalet (1996), Lubaya MKE (2009), Onaya MKE (2012), Pacita MKE (2013), Palmira MKE (2013), Querida Lou (2013), Rihana (2014), Riva (2015), Simona (1990), Suleika (1999), Tiffany MKE (2013), Voilà MKE (2019), Waldfee MKE (2020), Wolke MKE (2020)

Lignée Quarta :

Baloudis de la Neuvevie (2016), Calina du Chêne (2010), Crystal du Chêne (2009), Divine du Chêne (2013), Eos (2003), Isis (2007), Medea (2010), Paladis (1997)

Lignée Sella :

Belle Mykena (1996), Calantura Z (2008), Cantoblanca AVD Z (2011), Fabiola du Record (2002), Fabul'euse d'Emon (2014), Fée'Verte d'Emon CH 2013, Féli'City d'Emon CH 2018, First'Lady d'Emon (2020), Gaïa du Record (2004), Pasaïa (1997), Galantola (2008), Karlina II (2010), Passirada (2012), Perle de Cockney (1999), Unesca MKE (2018), Virtuosablanca AVD (2022), Zirocca WP (2016)


Concours de poulains du syndicat d'élevage chevalin Einsiedeln 2022

Le concours de poulains du syndicat d'élevage chevalin Einsiedeln (PZGE) s'est déroulé le 10 septembre 2022 dans le manège Marstall au monastère Einsiedeln. Les deux poulains Blacky (mère Rihana de la lignée Klima, père Bohemian) et Zé'Lu d'Emon (mère Fabul'euse d'Emon de la lignée Sella, père Ulyss Morinda) et la pouliche Virtuosablanca AVD (mère Cantoblanca AVD Z de la lignée Sella, père Virtuoso Semilly) des chevaux traditionnelle Einsiedeln ont pris les très bonnes 2e, 4e et 6e places du championnat des poulains du syndicat d'élevage chevalin Einsiedeln. Le quatrième du groupe des poulains traditionnelle Einsiedeln était Hopkins de la Neuvevie (mère Baloudis de la Neuvevie de la lignée Quarta, père Hollister du Plantey).

Le poulain Blacky - élevé par Albin Fuchs-Schönbächler, Unteriberg, en propriété de Brigitte Favre et Thierry Froidevaux, Saignelégier - s'est qualifié pour le championnat suisse des poulains 2022 à Avenches.

Le poulain Blacky issu de la lignée Klima a obtenu la note de 8 pour le type ainsi que la note 7 pour le modèle et la meilleur note 9 pour les allures. Ce bon résultat lui a valu la nomination "Meilleur poulain Einsiedeln 2022" et le prix de 5'000 francs.

Ancêtres importants des chevaux Einsiedeln d'aujourd'hui